Le Don du Ciel


Qu’est-ce qu’un Don ?

Commençons tout d’abord par là.

 

Du point de perception où je me trouve à ce jour, un Don est un outil et l’outil primordial c’est nous, Être Humain, l’Axis Mundi, mais aussi toute manifestation physique visible ou non visible à nos yeux. Je le perçois comme un médium au processus de découverte de l’Amour que nous sommes ou l’Art de lever les voiles connus et révéler l’Existence encore Inconnue.


"Art and Love are the same thing: It’s the process of seeing yourself in things that are not you"

- Chuck Klosterman -


 

Chacun de nous, sans exception, est un prisme permettant l’expression de l’Amour ou la Source, l’Univers, la Lumière, Energie de Vie, Dieu, etc... tout autre nom que l’Humain pourrait donné selon sa propre culture.

Que nous en soyons conscients ou non, cette énergie nous anime et notre expérience dans la matière lui serait comme un feedback, un retour d’informations, à travers nous et nos sens, de l’effet d’une certaine manifestation d’une fréquence que nous vibrons.

 

Chaque Être est unique dans tout l’Univers, chaque expérience est donc unique et source d’une subtile information du vécu de cette fréquence. J’adore l’idée que lorsque je rencontre une personne, ou toute chose extérieure à moi, c’est une rencontre avec un Univers entier que je fais à l’intérieur de moi...

 

La colorisation, le spectre de cette expérience dépend de la vibration de notre fréquence, elle-même dépendant de notre conditionnement, ou autrement dit culture, croyances, idées, etc..., qui s’ouvre au fur et à mesure de notre propre ouverture de conscience face à notre relation à ce que nous renvoie la Vie dans son infini chant des possibles. Une phrase me revient en tête mais aucun moyen de la retrouver ni elle ni son auteur.

 

Ce n’est pas le monde qui change mais la perception que nous avons de lui "


 

L’énergie de Vie, neutre, inconditionnelle permet en nous traversant une projection de ce que nous vibrons et ainsi de nous-mêmes découvrir le maelström d’énergies de notre prisme. Nous percevons ce que nous croyons, tel un miroir la Vie est un écran affichant le film résultant de nos croyances conscientes et inconscientes, l’idée que nous nous sommes faite, faisons ou projetons de nous et de la Vie. Mais tel un miroir, elle nous renvoie une image, une réflexion et non la réalité car nos croyances n’émergent que de notre point de vue.


Tout évènement, manifestation de la Vie est inconditionnelle dans le sens où elle contient toute possibilité, d’infinies possibilités, et ce n’est que de notre regard que l’expérience de ses possibilités naît en prenant une forme d’expression particulière, mais l’évènement en lui-même reste ce qu’il est, neutre. Il nous est possible de percevoir qu’il existe cette réalité et en même temps sa polarité opposée l’illusion, mais tout comme nous regardons notre visage dans un miroir, seule l’illusion, la réflexion nous est accessible... nous pourrons toujours définir ce que nous percevons dans la forme mais jamais ce que nous sommes dans le fond... l’Homme à l’image de l’Innommable ?

 

Ce bref petit topo pour mettre en lumière que, de mon point de vue, le jeu est infini et propre à chacun, et qu’il n’y a donc aucune bonne ou mauvaise expression, réponse ou expérience, tout est relatif et ne vient que mettre en lumière une facette encore non éclairée de la Vie.

 

Et pour se faire, nous avons tout l’étendu du champs physique visible et invisible pour l’incarner, nos Dons, outils, nous permettant d’avoir un feedback d’informations à travers nos sens de cette Energie Inconditionnelle nous traversant. Un jeu de fractales infinies...

Mais dans ce champs infini... quel est mon Don par extension et comment l’utiliser ?

La Vie reflétant ce qui se passe en nous, ou tout au moins ce que nous avons suffisamment vibré sur une certaine fréquence, ou focalisation de l’esprit, pour permettre sa manifestation physique, fait apparaître dans notre champ de résonance ce que nous sommes. Ce qui se présente alors à nous à un moment donné et donc naturellement toute l’étendue de nos possibilités à cet instant T. La forme de manifestation qui se présente à nous peut être exactement celle de nos pensées, mais peut aussi être une symbolique de ce que nous faisons déjà sous une autre forme bien particulière à notre vibration. Mais quoi qu’il en soit rien ne saurait venir à nous que nous ne saurions déjà Être en mesure de jouer, il n’y a que la conception de ce que nous en avons et que nous avons de nous-mêmes qui nous empêche de percevoir que nous incarnons déjà ce jeu et que le Don de la Vie, l’outil qui vient à nous par extension n’est que la manifestation de ce que nous vibrons.

 

Un outil selon moi c’est le monde des formes et ce peut être une idée/forme pensée, un évènement, un Être vivant de type humain/animal/végétal/minéral/astral/élémental, un travail, un hobby, une activité du quotidien, un objet... soit toute catégorie que nous pourrions nommée et tout ce qui pourrait s’y répertorier donc autant dire que nous sommes loin d‘être limités entre le mondes visibles et invisibles ou palpables et impalpables !

 

Aujourd’hui je suis d’avis à ne pas chercher comment utiliser ce don, cet outil ou comment le mettre en place car tout est déjà là et tout est déjà en train de se faire... Cette recherche ne ferait au final que de projeter un résultat dans le temps, complètement lié à l’idée que nous nous faisons de son utilisation et de sa manifestation, un jugement fondé sur une croyance établie créant une expérience mentale alternative nous enfermant dans une boucle de perceptions liées à nos expériences passées, nous projetant vers le futur et nous privant ainsi de vivre entièrement ce qu’il se passe au présent. 

Remarquons que les choses viennent à nous, mais que notre réflexe à reception est de mettre une méthode et toute une stratégie dans le temps en place pour vivre de manière idéale, selon notre conception de ce qui est bon pour nous ou non suite à nos expériences passées et espérances futures, ce qui est déjà en train de se produire simplement parce que nous avons un besoin instinctif de sécuriser cette nouvelle expérience dans le périmètre délimité de notre champs d’expérience ou zone de confort actuelle. L’expérience est en train de se produire naturellement et nous, nous y apposons une histoire par dessus, toute aussi positive qu’elle puisse paraître, qui au final, au lieu de nous sécuriser, crée un fossé entre ce qui est et ce que nous voudrions qu’il soit, et la distance créée d’un point à un autre fait naître la peur qui se manifeste par une déprime si nous allons chercher une idée très loin dans notre passé ou une angoisse si nous projetons cette idée très loin dans le futur quand à la manière de se matérialiser.

 

Il est aussi tout à fait fréquent de tomber en admiration devant une personne utilisant un outil et de vouloir faire la même chose, alors qu’à ce moment là la Vie nous reflète simplement l’énergie sur laquelle nous vibrons déjà, mais dont nous ne percevons pas l’expression à l’œuvre chez nous car nous sommes à ce moment là, comme hypnotisé et sur l’idolâtrie de la manifestation extérieure... 

Nous inversons la manifestation et, au lieu de regarder ce que nous renvoie la vibration de la personne à travers son charisme car elle est en train d’être exactement ce qu’elle est, d’être vraie sous sa forme d’expression bien à elle, ou alors elle-même en mode copie mais qui donne excellemment le change si nous-mêmes résonnons sur le mode copie, nous tentons de trouver des moyens pour nous-mêmes faire ce qu’elle fait car cela nous renvoie une idée de "c’est comme ça que je veux briller" autrement dit gagner l’attention, l’amour de l’autre, au lieu de regarder en soi comment nous illuminons nous-mêmes de cette manière dans notre propre forme de manifestation. 

 

Il n’est toutefois pas impossible comme dit plus haut, que le médium utilisé par cette personne nous corresponde, mais nous devons prêter alors attention si nous sommes dans l’inspiration ou l’imitation, limitation faisant que notre Être s’exprime en entrant dans un moule extérieur, le champ du savoir, au lieu d’un infini potentiel intérieur, le champ de la connaissance... 

 

La logique vous mène du point A au point B, l’imagination partout "

- Albert Einstein -

 

Mais pas de panique et chaque chose en son temps, car cela dépend de notre niveau d’expérience de la matière. Nous passons par toutes les nuances de notre champ vibratoire s’étendant à l’infini, nous allons donc forcément vivre l’opposé de chaque expression de cette nuance, à l’infini, et faire face à une saison d’involution pour ensuite vivre une saison d’évolution, puis à nouveau une phase d’involution en évolution correspondant à la transformation de l’évolution précédente vu que tout est limité dans sa forme dans le temps, et cela en fractales infinies, car la dualité est la structure du jeu... comment avoir connaissance du jour si nous n’avons pas vécu la nuit ?! Où commence le jour où fini la nuit ?! Le jour et la nuit reviennent mais ne sont jamais les mêmes... Et ici, l’authenticité sans avoir expérimenté l’imitation ? 

 

Pas de panique à nouveau... l’authenticité parfaite, l’Absolu de toute chose, n’est pas du monde des formes, nous ne faisons que tendre vers cela avec des nuances de plus en plus subtile en chemin...

 

Savoir que cela existe n’est pas le ressentir dans sa chair, ce n’est pas l’incarnation de Ce qui Est ! Ne sommes nous pas sur Terre pour vivre l’incarnation du Divin, de l’Amour Inconditionnel ? ;-)

 

Ce qui découle de l’imitation sont des idées sur le comment réaliser cette attraction que nous vivons... Mais qui dit attraction dit répulsion car nous ne nous mettons pas en réception de ce qui est déjà présent dans notre vie, c’est à dire de ressentir cette vibration intérieure et visualiser/réaliser sa manifestation déjà présente extérieure, mais dans la même polarité perçue extérieurement en essayant de se caler dessus pour la manifester à l’extérieur, ce qui, tout comme la loi des atomes attraction/répulsion, ne fait que repousser dans le temps l’expérience par la création d’une projection mentale, d’une histoire parallèle, plutôt que de la vivre au présent tel qu’elle se manifeste à l’instant T.

 

Briller et illuminer, deux sens différents à mes yeux importants à discerner en soi pour déterminer l’impulsion de notre expression dans la matière et de ce fait l’originalité et la fluidité avec laquelle nous allons pratiquer un outil. Nous brillons quand nous voulons attirer l’amour extérieur à nous alors que nous illuminons lorsque nous exprimons simplement l’Amour que nous sommes... mais perdus dans nos conceptions extérieures de ce qui pourrait nous permettre de palier à un manque et nous combler, ce manque, simplement de reconnaissance, nous fait passer à coté de ce que nous offrons déjà en toute fluidité au monde et de nous voir nous exprimer déjà entier...

 

 

Heureux les simples en esprit, le Royaume des Cieux leur appartient "

- Évangile selon Saint Matthieu -

 

 

 

Petit exemple pour illustrer ces propos.

 

Au tout début de mon aventure dans le milieu des pratiques en énergétique, je me suis inscrite à une formation de reiki et j’avais beau m’appliquer aux exercices de visualisation et d’utilisation des symboles, ceux-ci ne me parlaient pas. J’avais la sensation d’être complètement dans le fait d’appliquer un symbol qui me limitait alors que je ressentais des informations beaucoup plus vastes venir qui n’avaient rien à voir avec la méthode apprise et j’ai fini par me dire que ce n’était pas pour moi. 

 

Je me suis rendue compte quelques années plus tard que je pratiquais déjà le reiki naturellement depuis bien longtemps avant cette formation, mais que chez moi cet échange énergétique se faisait par la parole, mes symboles étaient les mots et ma méthode était ma manière d’être dans la discussion, tout ça sans avoir une seule fois à remettre en question ce qui émergeait naturellement en moi.

 

Analogiquement le même processus que quelqu’un utilisant le reiki en se l’étant approprié, mais avec une fluidité qui n’avait rien à voir car c’était tellement facile et naturel pour moi que je ne m’apercevais même pas de ce qui s’opérait quand je parlais aux gens, alors que j’avais régulièrement des choses qui n’avaient rien à faire dans la conversation à dire à certaines personnes et qui les laissaient stupéfaits et émotionnellement libérés d’une perceptive douloureuse d’une histoire leur étant arrivée. Je n’avais simplement jamais pris le temps d’observer avec recul le processus et il s’avère que je le pratique quasi en permanence au quotidien dans mes relations aux gens peu importe la forme d’interaction que je peux avoir avec eux... La Vie ne m’a pas attendu pour faire ce qu’elle avait à faire... s’épanouir, évoluer, pendant que je me faisais une idée de comment je pourrais le faire pour moi et l’étendre aux autres ! 

 

Pour développer un peu plus l’exemple, j’ai ainsi été le pont, et encore à ce jour, l’Axis Mundi (vous l’Être aussi), sans m’en rendre compte pendant 8 ans d’expériences en tant que conseillère bancaire (ce n’est qu’une expérience parmi les myriades qui existent), en permettant des déblocages émotionnels, si blocages ils existent, parce qu’il n’y a que notre envie d’avancer d’une certaine manière à un certain point donné encore une fois qui peut nous donner l’illusion d’être statique et pas à sa place et de renier le Don, le Présent de la Vie.

 

Nous nous faisons petits pour nous voir devenir notre idée de grandeur, malheureux pour atteindre notre idée du bonheur, en manque pour ressentir la sensation d’être comblés, incomplets pour nous réaliser... plaisirs éphémères de bonheurs recherchés dans les formes extérieurs à nous, alors qu’en nous vibre le désir éternel de joie de cette dualité déjà transcendée.

 

Je traduis aujourd’hui les termes de "blocages émotionnels" comme un simple élargissement des perceptions, donc des limites que chacun applique à sa vie suite à une expérience/conditionnement passé, et ce qui facilite un "déblocage émotionnel", une personne ou toute    chose extérieure à soi agissant consciemment ou non, un simple maillon de la chaîne. La Vie étant expansion rien ne peut entraver son cours...

 

Peu importe l’outil donc, car comme toute chose contient intrinsèquement d’infinies possibilités, c’est au final ce que nous sommes pendant que nous faisons quelque chose qui est important car nous permettons à un certain niveau, d’abord à nous-mêmes, de laisser émerger en nous ce qui vient, de l’observer et de vivre cette expérience que cela nous offre dans le moment présent. De ce fait, nous offrons aux personnes que nous rencontrons d’être eux-mêmes ce qu’ils sont naturellement sans projection... c’est comme si nous leur ouvrions une fenêtre en leur disant " Toi aussi tu peux t’exprimer en tout point à coeur ouvert "...

 

C’est ce que nous captons tous des personnes qui nous inspirent et donnent envie d’Être comme eux et par incidence et manque de compréhension de ce qui vient résonner en nous à ce moment là, de vouloir faire comme eux... mais cela n’implique pas obligatoirement de copier la forme de leur manifestation, simplement de reconnaitre en soi la fluidité dans laquelle elles sont en train de faire ce qu’elles font...

 

 

La Vie est une question d’expansion, d’évolution, d’où notre ressenti intérieur de vouloir évoluer et notre impulsion à aller dans un sens particulier bien que nous ne faisons pas l’économie du sens de la Vie elle-même... Et chaque chose venant à nous n’est que l’opportunité d’ouvrir une perspective nouvelle de soi, permettant d’élargir nos champs d’expériences au-delà de nos perceptions. 

Reconnaître en face de soi ce qui est déjà soi, dans toutes les nuances que renvoient notre Vie et Univers personnel et individuel, permet de reconnaître la manière dont nous, Être Humain, fonctionnons et donc simplement de nous étendre depuis ce que nous sommes à travers tout ce que la Vie peut nous présenter au quotidien dans n’importe quelle activité à pratiquer et par n’importe quel outil/médium qui nous parle sur le moment. 

 

Il me semble qu’ici réside la force du non agir et de la simple expression de l’Energie en action, l’E-motion... l’Amour incarné.

 

 

L’idée de rédiger cet article est venu lors d’un énième super échange avec mon amie Stéphanie de Nos Coeurs à l’Unissondont la passion est le service aux Animaux et à leurs gardiens à travers la Communication Animale... 

Nous avons eu l’impulsion d’explorer plus en profondeur chacune de notre côté ce thème et de partager notre élan naissant de la même Source mais d’une expression différente... et je suis ravie par ce processus commun de découverte de soi et de l’autre et de ce à quoi cela a donné Vie ! Merci Steph !

 

Une page spéciale Inspirations Partagées est dédiée dés à présent à nos élans ! N’hésitez pas à partager les vôtres ou à nous soumettre un thème !

 

 

 

 

Amour à vous,

 

La Plume des Etoiles

 

     

Commentaires: 0